Cigarettes au menthol : c’est bientôt fini

menthol
Un député socialiste souhaite interdire les cigarettes mentholées dès 2016. Leur disparition est déjà programmée au sein de l’UE pour 2020. Ce tabac au goût de menthe est en réalité plus nocif que les cigarettes classiques.

Leur douceur n’est qu’une apparence. Les cigarettes mentholées seraient encore pires pour la santé que le tabac classique. Le député socialiste Jean-Louis Roumégas a ainsi déposé un amendement au projet de loi Santé examiné cette semaine en seconde lecture à l’Assemblée nationale, visant à les interdire dès 2016.

Ces cigarettes mentholées sont aussi dans le collimateur de Bruxelles. Une directive de la Commission européenne prévoit en effet leur interdiction (ainsi que celles aux arômes fruités) pour 2020. L’objectif étant surtout de moins inciter les jeunes à se mettre au tabac par le biais de ces produits.

1,1 milliards d’euros par an pour l’Etat

La France pourrait-elle anticiper la mesure ? Rien n’est moins sûr. Car non seulement le ministère de la Santé n’ a pas fait part à Bruxelles de son intention d’accélérer les choses, rapporte Le Figaro, mais encore cela pourrait avoir des conséquences économiques fâcheuses.

Le leader mondial des capsules mentholées, Mane, est français. Ce fabricant d’arômes et de parfums en tous genres – dont le siège social est installé dans les Alpes-Maritimes – emploie 250 salariés rien que pour cette activité. Sans oublier que la disparition soudaine de ce marché des cigarettes mentholées entraînerait un manque à gagner de 1,1 milliard d’euros de taxes par an pour l’Etat, selon les détracteurs du projet.

Le menthol incite à inhaler davantage

Que reproche-t-on au juste à ce tabac au menthol ? Une étude menée par des chercheurs du Centre médical de l’université de Georgetown (Etats-Unis) et publiée en mai 2015 dans Molecular Pharmacology, montre que cette molécule – bien connue pour soulager les maux de gorge – désensibilise les récepteurs de la nicotine dans les voies respiratoires et les poumons. Autrement dit, cela permet aux fumeurs d’être moins irrités par la fumée et donc d’inhaler plus en profondeur.

Ces recherches s’ajoutent à une séries d’autres qui ont déjà démonté l’effet pervers de ce produit. Au point que l’Agence américaine de sécurité des aliments et des médicaments (FDA) avait alerté en 2013 sur le fait que les cigarettes mentholées sont en réalité plus addictives que les autres. Et dès 2011, des experts de la FDA avait estimé que les retirer du marché serait bénéfique pour la santé publique.

source : http://www.metronews.fr/conso/cigarettes-mentholees-pourquoi-elles-vont-bientot-etre-interdites/mokj!je0rf7qayotI/

FlashInfoGuadeloupe © |Tout savoir sur la Guadeloupe et ailleurs.